::: D U K E 125/200/390 :::

<<< Forum dédié à la DUKE 125/200/390 de KTM >>>
 
FACEBOOK DUKE125.FRAccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 TRAVAUX ELECTRIQUES PROPRES

Aller en bas 
AuteurMessage
pinpin
Moderateur
Moderateur
avatar

Messages : 4020
Date d'inscription : 27/12/2015
Localisation : L.A
Age : 52

MessageSujet: TRAVAUX ELECTRIQUES PROPRES   Lun 17 Avr 2017 - 16:25

PREAMBULE study

J'ai maintes fois rabâché dans ces pages qu'un travail bâclé est source de pannes que ce soit à la fabrication, à l'entretien, aux réparations et aux modifications.

Avant de passer aux choses sérieuses laissez-moi vous narrer une aventure (je n'invente rien) qui fut plus qu'une simple anecdote à la veille de cette journée pascale que j'intitule :



Ce WE des amis motards sont passés me voir avec leurs bécanes. Un système de warning à installer sur l'une (moto A), l'autre (moto B) déjà équipée mais présente des défauts aléatoires.

Sur la moto A je me suis attelé au montage de mon système habituel pour cette machine dans les règles de l'art, un peu plus d'une heure de boulot en comptant les opérations de démontage préalables. Test de fonctionnement avant mise au propre finale et... RIEN NE FONCTIONNE. La centrale se met à couiner et mon relais auxiliaire fonctionne bizarrement. Résultat des courses une bonne demi-journée de boulot à tenter de comprendre pourquoi et à modifier de plusieurs manières le système jusqu'à arriver à un résultat positif. Il y avait à priori quelque chose de modifié, de différent par rapport au système d'origine. J'aurai du démonter l'intégralité des faisceaux électriques pour élucider le mystère mais j'y serais encore à l'heure ou j'écris ce pavé.
En résumé, les modifications et les non conformités sont franchement pénibles !!! Evil or Very Mad

Sur la moto B c'était tout autre chose et cela va parfaitement illustrer mes propos sur la qualité du travail et sur l'objet de ce topique.
Le système de warning installé est un modèle du commerce acheté et posé par un concessionnaire d'une grande marque. Un cout total bien entendu en conséquence mais avec l'avantage d'être garanti. Les problèmes ont commencé dès que la machine fut récupérée. Un clignotement erratique en mode warning et un problème de phare en sus. Retour en concession, la centrale a été déclarée défaillante et fut donc remplacée. Pour le phare la lampe était soit-disant grillée elle fut remplacée par une lampe d'une puissance moins importante (pourquoi ???). Les problèmes de warning sont revenus peu de temps après, parfois ils ne fonctionnent pas.

Chez moi donc ce WE, démontage du flanc de carénage avant gauche derrière lequel se trouvait le fameux système de warning... lamentables constats Rolling Eyes  :

- le boitier pendouillait au bout de ses fils comme un testicule hors de sa poche kangourou, câbles grossièrement emmaillotés dont certains 10 fois trop long alors que d'autres sont beaucoup trop courts. Rien n'était fixé. L'ensemble aurait pu finir arraché par la roue avant.
- les connexions étaient réalisées par des cosses serties à la pince multiprise !!!
- la section admissible des cosses était trop forte (cosses de 2.5mm² pour des fils de 1mm² même pas doublés au sertissage).
- les isolants étaient sertis dans les cosses !!! Seuls quelques brins faisaient contact d’où les problèmes de fonctionnement constatés.
- Le fil +12V qui alimente le boitier est muni d'une cosse mâle non protégée. En cas de déconnexion c'est le court-circuit assuré avec les parties métalliques proches. Imaginez que vos prises de courant chez vous soient des fiches mâles apparentes...
- les fils d'alimentation du boitier ont été trop raccourcis, seulement 3 cm de fil alors que d'autres sont en sur-longueur !!! Vachement pratique de refaire les connexions avec si peu de marge.

J'ai refait toutes les connexions, avec des cosses à la bonne section serties avec une vraie pince, les fils dénudés à la bonne longueur. Les essais sont concluants, tout fonctionne. Étanchéité faite au ruban spécial (facultatif mais faire plus c'est mieux que pas assez). Fils arrangés en toron propre fixé par collier.
Mon camarade motard voulait profiter du démontage partiel du carénage pour étudier le système de fixation de la lampe du phare qui est particulièrement difficile d'accès et dont l'épingle de retenue semble impossible à dégager (pour mettre une lampe à la bonne puissance car le mécano s'est planté). HORREUR !!! Le connecteur du phare semble avoir fondu, des fils sont brulés et le cuivre est apparent. Pendant ce temps je refais un essai sur le warning... RIEN NE FONCTIONNE!!!
J'étais à 2 doigts de démissionner. Vu mes déboires avec la moto précédente je m'attendais à une seconde demi-journée de bricolage. Sad

Je défais tout mon beau montage, RAS jusqu'à ce que je mesure la tension d'alimentation. La masse (0V) était coupée.
En fait le système de warning était alimenté par le phare et les connexions brulées c'était les coups de fer à souder du mécano qui avait fait le montage, un résultat digne d'un film gore. Le fil de masse s'est cassé et le fil du +12V n'était pas loin d'en faire autant... les fils n'étaient pas fixés. BOULOT ARCHI CRADE !!!  No


J'ai refait les soudures, de vraies soudures. Essais concluants, remontage au propre, étanchéité du phare et fixation du warning sous le tableau de bord. Fin de chantier.
Il aurait fallu alimenter le warning sur un circuit moins sensible que celui de l'éclairage pour des raisons que je n'ai pas besoin d'expliquer. Disons que ça fera l'affaire d'ici les prochains travaux pour l'installation d'une prise USB.

Le mécano de la concession située dans le 78 (autre marque que KTM je précise) est un incompétent, un imbécile et un gros dégueulasse. pig

Les problèmes ont couté du temps, de l'argent et les conséquences auraient pu être graves.
Lorsque vous bricolez sur vos machines, et surtout si c'est fait par d'autres, veillez dans la mesure du possible à ce que ce soit bien fait et vous roulerez plus sereinement.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------


CÂBLAGE PROPRE


Qu'est-ce donc ? scratch
Ce n'est que l'art et la manière de faire en sorte qu'une modification ne tourne pas à la catastrophe ou qu'une réparation n'entraine pas de pannes supplémentaires.

COUPER UN FIL ELECTRIQUE



La coupe doit être faite avec une pince coupante, c'est aussi bête que ça. Des ciseaux à la limite ou un coupe-ongle quand on a rien d'autre mais il faut absolument oublier les tenailles, les pseudos outils électricien de supermarchés genre pince à sertir avec d'un coupe-fil intégré, la scie à métaux, les torsions à la main jusqu'à ce que le fil se casse, etc...

DENUDER UN FIL ELECTRIQUE



Un électricien apprendra à l'école à se servir d'un couteau avant d'utiliser une pince à dénuder. Le fil entre le pouce et la lame et on tourne autour de manière à obtenir une coupe droite de l'isolant en veillant à ne pas entamer les brins de cuivre. Il n'est pas question de taillader l'isolant comme lorsqu'on taille un crayon ou qu'on épluche une carotte. Suspect

SERTIR UNE COSSE



Il faut utiliser une vraie pince à sertir car c'est la seule manière d'avoir une connexion franche et solide. Il faut dénuder le fil à la longueur de la partie métallique de la cosse en laissant 1mm de plus de manière à ce que les brins dépassent un peu à l'autre bout. Il faut choisir des cosses correspondantes à la section des fils, le cas échéant (sur la photo en exemple) on repliera les brins de manière à en doubler la section et ainsi obtenir une connexion plus sûre.
IL NE FAUT PAS sertir le fil dans la cosse avec autre chose qu'une vraie pince à sertir (les pinces de supermarché sont à proscrire ainsi que la plupart de celles que l'on trouve à bas prix chez les spécialistes). Le résultat du sertissage doit être comme sur la photo.
IL NE FAUT PAS sertir l'isolant !!! Ce que vous voyez sur la photo c'est ce que j'ai trouvé sur la moto de mon pote motard. C'est totalement stupide et pourtant si courant.

CHOISIR LA BONNE COSSE



Dans l'exemple précédent ce sont des cosses rondes qui sont particulièrement pratiques pour tous serrages sur des vis (batterie, liaison de masse au châssis, certains relais, démarreurs...). Sur la photo ci-dessus c'est une cosse dite ''FAST-ON'' qu'il est possible de débrancher sans démontage. Ces cosses sont plus indiquées pour prolonger un fil que l'on souhaite pouvoir déconnecter au besoin (il existe des manchons droits pour cela mais c'est alors un montage définitif qu'on ne préfère pas toujours avoir sur un véhicule).
Les fils étant sources d'alimentation ou de signal doivent absolument avoir des cosses femelles isolées. Par exemple un fil amenant un +12V pour alimenter une centrale d'alarme, ce qui évitera tous risques de court-circuit avec une partie métallique en cas de déconnexion. On sertira sur le fil du matériel à raccorder une cosse mâle isolée (il existe des cosses mâle/femelle à isolation simple et renforcée).
Vous remarquerez (voir photo de la cosse rouge) que le sertissage d'une cosse adaptée à la section du fil maintient mieux l'isolant, moins libre qu'avec une cosse de section supérieure.
La section admissible est reconnaissable à la couleur de la cosse :
- Rouge = 0.5 à 1.5mm²
- Bleue = 1.5 à 2.5mm²
- Jaune = 4 à 6mm²

FIXER LES FILS




Les fils qui se baladent ce n'est pas beau mais c'est surtout dangereux. Les vibrations et les secousses d'un véhicule sont fortes et il ne faut pas présumer sur la solidité d'une connexion pour prétendre qu'elle est parfaite. Ils peuvent être arrachés, se dénuder par frottements, se casser, etc...
Il convient de ranger les fils en toron que l'on aura pris soin de démêler, que l'on n'aura pas chiffonné durant les travaux (toujours éviter de plier, torsader, piétiner les fils) pour les fixer avec des colliers de manière ample en particulier sur les parties mobiles. Des connexions ni trop courtes, ni trop longues. On évitera les parties chaudes du moteur, en particulier l'échappement, ainsi que les parties mécaniques mobiles (transmission, leviers...).



Les torons réalisés avec du ruban spécial pour cet usage sera encore mieux et plus propre. Il faudra toutefois fixer le toron avec des colliers.

LES SOUDURES

Exemple pour une réparation.



Fil proprement coupé et dénudé sur 1cm.
La panne du fer à souder sera propre. Pour cela on fait fondre un peu d'étain sur la panne et on essuie avec un chiffon. Elle soit avoir un aspect argenté, aucun résidu de fluitine (trace noires) à la surface.



Un peu d'étain sur la panne et on pose la panne sous les brins du fil pour les mettre à température. Après une ou deux secondes on fait un apport en étain sur le fil, non pas sur la panne. Le fil va absorber l'étain qui va s'étendre sur toute la partie dénudée par capillarité. Faire de même sur l'autre fil à raccorder.
Ensuite il faut joindre les parties étamées cote à cote, poser la panne au dessous et ajouter un peu d'étain si nécessaire au dessus des fils lorsqu'ils sont chauds.



On termine la connexion en réalisant une protection par gaine thermorétractable que l'on aura pris soin de passer dans l'un des fils avant soudure.
Elle peut être rétractée avec le fer à souder en frottant la partie chauffante du fer tout autour, ou la panne du fer alors préalablement essuyée.
Il est possible de le faire avec une chaufferette à gaz ou un décapeur thermique mais il faut avoir de la place pour ne rien bruler ou faire fondre aux alentours, pour les petits travaux électriques d'une moto le fer à souder sera bien suffisant, plus précis et plus pratique.
Les cosses peuvent être recouvertes de gaine thermo aussi, ainsi que toutes connexions électriques et même mécaniques dans certains cas.
A savoir : la gaine supporte des températures fortes mais si de la fumée s'en dégage c'est qu'elle est trop chaude.

IL NE FAUT PAS isoler des fils soudés par du scotch (seulement en dépannage le cas échéant).
(mise à jour suite à remarques... merci Wallalha !!!)
Il n'est pas préférable d'isoler des connexions nues par du scotch, en dépannage le cas échéant, ou plus définitivement avec du vrai scotch électricien du type SUPER33+ de chez 3M par exemple. On aura souvent vu des scotchs bas de gamme partir en ruine, notamment les plus exposés à la température et à l'eau.


Je ne peux pas faire l'inventaire de tout ce qu'il est possible de faire en matière de travaux électriques. S'il faut 3 ans d'étude pour être un bon électricien ce n'est pas pour rien. Ce qui compte c'est de travailler proprement et logiquement.
Un boulot vite torché avec les mauvais outils sera probablement une source de problèmes plus tard.

Fin de chantier !!! cheers

Si vous souhaitez répondre à ce message par des commentaires négatifs je vous serai gré de bien vouloir être constructifs.
Merci d'avance Very Happy


_____________________________________________
TAG #électrique #électricité #câblage #raccordement

_________________


Dernière édition par pinpin le Sam 7 Juil 2018 - 12:04, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Wallalha
Ready To Race
Ready To Race
avatar

Messages : 2407
Date d'inscription : 13/07/2014
Localisation : 68

MessageSujet: Re: TRAVAUX ELECTRIQUES PROPRES   Mar 18 Avr 2017 - 8:32

Juste une question, chef :

Pourquoi proscrire l'isolation des fils soudés par du scotch ?

(Perso, j'ai de la gaine thermo, bien sûr, mais puisque "faire plus c'est mieux que pas assez", autant mettre du scotch si on n'a rien d'autre, non ?)

Sinon, ton sujet est top parce qu'on rencontre ce genre de "méfait" (sertissage sur isolant, soudure sèche, ...) bien plus souvent qu'on ne croit !
Revenir en haut Aller en bas
pinpin
Moderateur
Moderateur
avatar

Messages : 4020
Date d'inscription : 27/12/2015
Localisation : L.A
Age : 52

MessageSujet: Re: TRAVAUX ELECTRIQUES PROPRES   Mar 18 Avr 2017 - 10:57

Il y a scotch et scotch Smile
Le commun des motards n'ira pas acheter son scotch électricien chez un spécialiste, et depuis un bon moment déjà les spécialistes vendent aussi la même merde que l'on trouve dans les foires à 2€ des supermarchés. La colle des scotchs bas de gamme deviennent gluants à une certaine température et s'il y a du mouvement les rubans glissent. A terme elle sèche, le plastique est plus raide... en bref j'ai souvent vu des rubans se décoller et les plus exposés partir en ruine.

@pinpin a écrit:
IL NE FAUT PAS isoler des fils soudés par du scotch (seulement en dépannage le cas échéant).

Je parle des connexions électrique nues seulement. J'ai un peu exagéré sur l'histoire du scotch c'est vrai Smile
Je vais modifier cette partie en ajoutant une référence que j'utilise souvent mais quand il s'agit d'isolement électrique pur ce n'est pas ce que je recommande le plus même en utilisant un vrai scotch électricien.

@Wallalha a écrit:
...parce qu'on rencontre ce genre de "méfait" (sertissage sur isolant, soudure sèche, ...) bien plus souvent qu'on ne croit !

Les bricolages pourris sont vraiment fréquents et sont une réelle cause de défauts. Ça coute un temps fou de chercher, solutionner et tout mettre au propre ensuite.
Ce tuto est certes une réaction de ma part suite à mes travaux du WE dernier mais vient en réponse (je l'avais promis) aux questions qui me sont posées en privé. Ça me permettra de ne pas avoir à me répéter Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Wallalha
Ready To Race
Ready To Race
avatar

Messages : 2407
Date d'inscription : 13/07/2014
Localisation : 68

MessageSujet: Re: TRAVAUX ELECTRIQUES PROPRES   Mar 18 Avr 2017 - 11:10

@pinpin a écrit:
Il y a scotch et scotch Smile
Le commun des motards n'ira pas acheter son scotch électricien chez un spécialiste, et depuis un bon moment déjà les spécialistes vendent aussi la même merde que l'on trouve dans les foires à 2€ des supermarchés. La colle des scotchs bas de gamme deviennent gluants à une certaine température et s'il y a du mouvement les rubans glissent. A terme elle sèche, le plastique est plus raide... en bref j'ai souvent vu des rubans se décoller et les plus exposés partir en ruine.

@pinpin a écrit:
IL NE FAUT PAS isoler des fils soudés par du scotch (seulement en dépannage le cas échéant).

Je parle des connexions électrique nues seulement. J'ai un peu exagéré sur l'histoire du scotch c'est vrai Smile
Je vais modifier cette partie en ajoutant une référence que j'utilise souvent mais quand il s'agit d'isolement électrique pur ce n'est pas ce que je recommande le plus même en utilisant un vrai scotch électricien.

@Wallalha a écrit:
...parce qu'on rencontre ce genre de "méfait" (sertissage sur isolant, soudure sèche, ...) bien plus souvent qu'on ne croit !

Les bricolages pourris sont vraiment fréquents et sont une réelle cause de défauts. Ça coûte un temps fou de chercher, solutionner et tout mettre au propre ensuite.
Ce tuto est certes une réaction de ma part suite à mes travaux du WE dernier mais vient en réponse (je l'avais promis) aux questions qui me sont posées en privé. Ça ira plus vite que d'expliquer tout le temps la même chose Smile

Merci pour ces éclaircissements, cher confrère lol!

Ok pour la qualité du scotch. Perso, je n'utilise que des produits dits "de marque", dans le sens "de qualité reconnue".

Quant aux "bricolages pourris", j'ai eu la malchance, plusieurs fois, de devoir refaire intégralement les soudures dans des connecteurs (Sympa dans du 26pts HD, par exemple) parce que (très) mal soudés (par un électricien industriel, professionnel) !

Je te laisse juger :


Là, le gars m'avait fait la totale : Soudures sèches, court-circuits, fils au mauvais endroit, isolant entaillé, fils coincés dans le capot

Quand tu es déjà à la bourre, que le client tape du pied et que tu n'as même pas d'étau sous la main, c'est plutôt folklorique de tout couper et refaire proprement (avec de nouveaux connecteurs Suspect

Le plus triste est que c'est déjà arrivé plusieurs fois, avec différents sous-traitants.
Il serait tellement simple d'admettre qu'on ne sait pas faire et trouver quelqu'un qui travaillera proprement.
Revenir en haut Aller en bas
pinpin
Moderateur
Moderateur
avatar

Messages : 4020
Date d'inscription : 27/12/2015
Localisation : L.A
Age : 52

MessageSujet: Re: TRAVAUX ELECTRIQUES PROPRES   Mar 18 Avr 2017 - 11:31

Vu qu'on est dans le même domaine je dois bien dire qu'avec mes sous-traitants c'est quasi systématique. Je suis souvent appelé à faire des expertises et des missions de conseil sur des installations autres que les nôtres et parfois même sur celles de nos concurrents ou co-traitants Rolling Eyes

Le manque de savoir faire est une mauvaise excuse car il suffit de se renseigner pour l'obtenir.
Le coup de main est affaire d'expérience alors quand on a compris comment faire il faut s'entrainer avant de se lancer pour autant que ce soit possible (faire une soudure propre par exemple).
La première chose qui importe c'est de travailler proprement mais cela doit venir de soi.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Wallalha
Ready To Race
Ready To Race
avatar

Messages : 2407
Date d'inscription : 13/07/2014
Localisation : 68

MessageSujet: Re: TRAVAUX ELECTRIQUES PROPRES   Jeu 20 Avr 2017 - 14:33

Dans le style"Mc Gyver", j'ai retrouvé ça lol!

Revenir en haut Aller en bas
pinpin
Moderateur
Moderateur
avatar

Messages : 4020
Date d'inscription : 27/12/2015
Localisation : L.A
Age : 52

MessageSujet: Re: TRAVAUX ELECTRIQUES PROPRES   Jeu 20 Avr 2017 - 16:33

C'est la que l'on regrette que la nature ne nous ai pas doté d'une queue préhensile.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
ObiOne
As du Guidon
As du Guidon
avatar

Messages : 313
Date d'inscription : 10/05/2018
Localisation : Belfort/Montbéliard

MessageSujet: Re: TRAVAUX ELECTRIQUES PROPRES   Sam 7 Juil 2018 - 8:55

Super tuto!

Tu as oublié de dire qu'il ne fallait pas souffler sur la soudure pour la refroidir, chose que les débutants font très fréquemment par reflexe ou/et par impatience. Je te laisse le soin d'étayer le pourquoi.
Revenir en haut Aller en bas
pinpin
Moderateur
Moderateur
avatar

Messages : 4020
Date d'inscription : 27/12/2015
Localisation : L.A
Age : 52

MessageSujet: Re: TRAVAUX ELECTRIQUES PROPRES   Sam 7 Juil 2018 - 11:49

On pourrait faire le détail en profondeur de chaque opération mais ça ferait un tel pavé que ça rendrait le sujet encore moins lisible qu'il ne l'est déjà. Beaucoup n'ont pas la patience de tout lire et parmi ceux là beaucoup estiment que mes pavés sont indigestes (pour comprendre voir -> ICI)

Trop de détails c'est aussi ajouter de la complexité à une opération simple à tel point que le lecteur abandonne par sentiment d'incapacité.
Il faut s'en tenir à l'essentiel. Faire c'est apprendre, refaire c'est de l'expérience  albino

(philosophie à 2 balles mais j'aime bien ça moua)


Pourquoi il ne faut pas souffler sur une soudure ?

Parce que tout le monde dit qu'il ne faut pas le faire !!  cheers
Il parait que ça fragilise la soudure mais personne n'explique pourquoi... pfff  Rolling Eyes

On ne va pas faire un cours de thermodynamique. Beaucoup de matériaux et de composés réagissent à la température en se déformant ce qui peut créer des fissures et de ce fait une mauvaise soudure.
... oui mais... on amalgame la soudure à l'étain avec les soudures réalisées par chalumeau ou par passage d'un courant fort avec des métaux bien différents et à des températures énormément plus élevées.
Je n'ai jamais vu ça avec des soudures à l'étain  Mad

Il y en a qui parlent d'oxydation... effectivement il y a des gens qui ont une haleine de chacal à faire pourrir instantanément tout ce qui se trouve dans les environs.
Comment pourrions-nous oxyder par notre souffle le cœur d'une soudure à l'étain, et instantanément de surcroit ?  scratch
L'oxydation en soudure est un problème mais ce n'est pas celui-là.

Nous avons plutôt un phénomène de maclage, un arrangement cristallin de l'étain qui diffère selon la température et de l'évolution de celle-ci mais ce qu'on voit en surface de la soudure (un aspect brillant ou mat) ne traduit pas forcément ce qui s'y passe en son cœur encore une fois.
Beaucoup considèrent qu'une soudure grise, non brillante, est une mauvaise soudure... ce n'est pas toujours le cas. On peut très bien faire une bonne soudure dont l'aspect est peu ragoutant pour un puriste quand on travaille en extérieur par exemple. Je m'explique dans ce qui suit.

Ce qu'il faut éviter c'est ce qu'on appelle une "soudure sèche" qui est en fait le résultat d'une mauvaise chauffe des parties à souder. C'est un cas d'école. On dit souvent qu'il ne faut pas trop faire chauffer les composants à souder de crainte de les détruire. De ce fait les apprentis soudeurs et quelques mauvais professionnels ne chauffent pas assez franchement les pièces à souder, voire ne chauffe que celle qu'ils veulent souder en oubliant le support ou alors l'inverse.
En ne chauffant pas assez ou pas ou il le faudrait l'étain ne fait pas la liaison sinon que partiellement.
Si en plus on souffle dessus ça ne doit pas arranger les choses. C'est ce qu'on appelle un collage.

On fait aussi du collage quand on tente de souder des pièces oxydées. Le cuivre est très sensible à l'oxydation qui se forme en surface sur laquelle l'étain ne prendra pas sinon mal. Quand on dénude un fil en général c'est propre mais quand on bosse comme un porc  pig  avec les mains grasses et qu'on torsade machinalement les brins avant soudure eh bien ça ne tient pas non plus. J'ai un beau-frère, avec qui j'ai fait mes études en électronique, qui oxyde presque instantanément les surfaces cuivrées des circuits imprimés qu'il touche. En moins d'une heure la surface est sombre et les soudures sont impossible à faire. Il faut faire attention aussi à l'environnement, une forte exposition à certaines émanations comme l'H2S... ou tout simplement à l'humidité en ce qui nous concerne. Avant de souder il faut que les pièces soient propres.  alien

On entend aussi souvent parler des pâtes décapantes qu'on ajoute ou qui sont déjà incorporées dans le fil d'étain (fluitine par exemple). En chauffant ces composés peuvent "gainer" les surfaces à souder, si on ne chauffe pas assez ils ne remontent pas à la surface de la soudure. Ce sont les résidus noirs que l'on voit sur la panne du fer à souder et parfois à la surface des soudures. Il faut nettoyer la panne sur fer à souder pratiquement à chaque soudure.

Pour avoir une bonne soudure il faut imaginer une goutte d'eau, quand on la dépose sur une surface avec laquelle elle ne veut pas se marier elle peut "rouler", elle garde sa forme, bref il n'y a pas d'adhérence. Dans le cas contraire elle s'étale, elle imprègne, bref c'est mouillé  drunken

En conclusion une bonne soudure c'est lorsque l'étain mouille les parties à assembler.

Si on souffle dessus après soudure, quand on chauffe bien des pièces propres avec un fer propre on ne risque pas grand chose à part me faire faire un nouveau pavé indigeste tel que celui-ci  cheers

_________________


Dernière édition par pinpin le Sam 7 Juil 2018 - 21:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
l'arverne
KTM Fan
KTM Fan
avatar

Messages : 1699
Date d'inscription : 25/12/2014
Localisation : Sud Seine et Marne.
Age : 62

MessageSujet: Re: TRAVAUX ELECTRIQUES PROPRES   Sam 7 Juil 2018 - 12:48

Parfait, j'avais pas vu ce post, je me coucherais moins stupide ce soir.

PS: Au niveau de la stupidité à rattraper, je sait il y a encore du travail.

Et pour souffler sur une soudure, quel intérêt.. 

Jamais écouté cela lors de ma formation lointaine.
Revenir en haut Aller en bas
seblob
KTM Fan
KTM Fan


Messages : 1616
Date d'inscription : 24/08/2012

MessageSujet: Re: TRAVAUX ELECTRIQUES PROPRES   Sam 7 Juil 2018 - 13:57

Disons qu'il y a aussi peu d'intéret a souffler sur une soudure (puisque de toute façon on est sensé ne pas en rester là et y'a donc soit de la gaine thermo à placer par dessus, soit dans le pire des cas, du rangement à faire donc çà a largement le temps de refroidir tout seul) que d'inconvénients à le faire...

Bref,  comme le dit Pinpin, pourquoi il ne faut pas souffler sur un soudure? Ben parce que des gens qui n'y connaissent rien on dit qu'il ne fallait pas...

Du coup ObiOne risque d'ètre déçu par l'explication apportée par Pinpin ...

A+
Revenir en haut Aller en bas
ObiOne
As du Guidon
As du Guidon
avatar

Messages : 313
Date d'inscription : 10/05/2018
Localisation : Belfort/Montbéliard

MessageSujet: Re: TRAVAUX ELECTRIQUES PROPRES   Sam 7 Juil 2018 - 14:53

On souffle dessus parce que ça fait de la fumée, parce que ça brûle les doigts et qu'on est pressé de relâcher le contact entre les deux fils une fois la soudure solide. Ca relève plus d'un reflexe que d'un intérêt.
Revenir en haut Aller en bas
Wallalha
Ready To Race
Ready To Race
avatar

Messages : 2407
Date d'inscription : 13/07/2014
Localisation : 68

MessageSujet: Re: TRAVAUX ELECTRIQUES PROPRES   Sam 7 Juil 2018 - 18:31

@ObiOne a écrit:
On souffle dessus parce que ça fait de la fumée, parce que ça brûle les doigts et qu'on est pressé de relâcher le contact entre les deux fils une fois la soudure solide. Ca relève plus d'un réflexe que d'un intérêt.
+1.
Quand tu commences à avoir les doigts qui fument, tu souffles !
Revenir en haut Aller en bas
pinpin
Moderateur
Moderateur
avatar

Messages : 4020
Date d'inscription : 27/12/2015
Localisation : L.A
Age : 52

MessageSujet: Re: TRAVAUX ELECTRIQUES PROPRES   Sam 7 Juil 2018 - 21:31

@seblob a écrit:
Bref,  comme le dit Pinpin, pourquoi il ne faut pas souffler sur un soudure? Ben parce que des gens qui n'y connaissent rien on dit qu'il ne fallait pas...

Cela fait partie des légendes lorsque ce ne sont pas des élucubrations qui bien souvent contiennent des vérités mais déformées, détournées, exagérées.
Dans le monde de la moto nous en connaissons plein mais c'est pareil dans tous les domaines.
Il suffit que tout le monde dise pour que tout le monde fasse et dise ensuite, et ainsi de suite jusqu'à la fin des temps.

J'aime bien chercher des explications partout, l'étymologie, l'origine des choses et des pensées.
Je ne peux pas me contenter du fait que les choses sont ce qu'elles sont sans savoir pourquoi  bounce


@Wallalha a écrit:
@ObiOne a écrit:
On souffle dessus parce que ça fait de la fumée, parce que ça brûle les doigts et qu'on est pressé de relâcher le contact entre les deux fils une fois la soudure solide. Ca relève plus d'un réflexe que d'un intérêt.
+1.
Quand tu commences à avoir les doigts qui fument, tu souffles !

Tu souffre aussi cheers

La fumée est parfois gênante mais j'ai toujours aimé l'odeur produite par la soudure à l'étain.
La chaleur on s'y fait et on s'en sert justement pour jauger notre travail.

On pourrait dire encore beaucoup de choses sur les soudures à l'étain, la toxicité de la fumée, mais aussi des trucs incroyables comme par exemple les dendrites et les barbes.
C'est un phénomène à peine expliqué qui créé des problèmes sur des circuits électroniques dont ont pu être victimes des satellites dans l'espace par exemple.
Il s'agit en résumé d'un arrangement des cristaux d'étain qui poussent comme des cheveux ou des branches d'arbres à un niveau macroscopique au point de créer des courts-circuits avec les éléments voisins.

Dernière chose avant la prochaine :
Lorsqu'on soude un élément sensible à la chaleur on peut se servir d'une pince par exemple pour dissiper la chaleur en excès entre la soudure et l’élément en question.

@l'arverne a écrit:
Parfait, j'avais pas vu ce post, je me coucherais moins stupide ce soir.

PS: Au niveau de la stupidité à rattraper, je sait il y a encore du travail.

Et pour souffler sur une soudure, quel intérêt..

Jamais écouté cela lors de ma formation lointaine.

Toi qui bricoles aussi et qui notamment soude le métal tu connais bien le problème Very Happy
Chauffer et refroidir peuvent avoir des conséquences fâcheuses mais parfois on le fait exprès, les chauffes de retrait par exemple albino
Cela dit souffler dessus aurait bien entendu aucun effet à moins de s'appeler superman drunken

_________________
Revenir en haut Aller en bas
ObiOne
As du Guidon
As du Guidon
avatar

Messages : 313
Date d'inscription : 10/05/2018
Localisation : Belfort/Montbéliard

MessageSujet: Re: TRAVAUX ELECTRIQUES PROPRES   Sam 7 Juil 2018 - 23:23

Dans ton tuto tu dis, justement, que la soudure doit être argentée (argumenté par la photo) personnellement j'aurais même parlé de sa brillance (si tant est que tu m'autorises à le dire) ce qui est un gage de bonne chauffe et de bonne réalisation. Si tu souffles (vous en penserez ce que vous voulez, mais les débutants le font) la soudure prend un air d'amalgame mat, elle refroidit en surface et croyant qu'elle est figée, tu relâches le maintien en ligne et là, les fils bougent car le cœur était encore liquide. Une deuxième chauffe plus poussée, pour corriger la première apparemment ratée, crame souvent les isolants.
Revenir en haut Aller en bas
pinpin
Moderateur
Moderateur
avatar

Messages : 4020
Date d'inscription : 27/12/2015
Localisation : L.A
Age : 52

MessageSujet: Re: TRAVAUX ELECTRIQUES PROPRES   Dim 8 Juil 2018 - 2:04

"la soudure doit être argentée" était un bon raccourci. Ça décrit le résultat sans entrer dans les détails hors sujets. Ce n'est pas évident de faire un tuto concis sans se perdre dans des considérations techniques qui ne mènent pas le lecteur droit au but.
Les précisions viennent ensuite, quand les questions tombent, et c'est ce que nous faisons à l'heure actuelle  albino

"la soudure doit être argentée" donc...
S'il faut dire les choses autrement disons alors qu'en la faisant correctement (méthodologiquement parlant) la soudure prend un aspect brillant qu'elle n'aurait pas si on foirait la chauffe, si on tartinait, si on collait, si on allait trop vite, si on ne bossait pas proprement, etc...
Ça ne garanti absolument pas la qualité de la soudure.
J'en connais qui savent très bien faire de la merde brillante  pig

Ainsi, si on fait les choses dans les règles de l'art, si on souffle ensuite dessus et que ça en grise la surface, est-ce que ça en fait une mauvaise soudure ?

La séquence sémantique touche à sa fin, passons à l'exemple concret cheers

Toto vient de lire ce tuto et sait maintenant qu'une bonne soudure "mouille" les parties à souder.
Sur sa foutue Duke 2011 il y a un fil cassé qu'il doit maintenant réparer afin de pouvoir rejoindre la gothique qu'il a pécho la veille pour tenter de conclure car la saison du rut n'est pas terminée et que jusqu'à maintenant il n'a connu que la veuve poignet.
Il coupe et dénude un bout de 5cm de fil rouge de 0.75mm² qu'il étame à chaque extrémité une fois son fer à souder bien chaud en ayant préalablement pris soin de nettoyer la panne avec un bout de PQ humide entre chaque étamage. Il a bien posé la panne sous les brins, estimant que le temps de montée en température est bon il a bien apposé son fil d'étain dessus que les brins ont bien "bu". la surface est propre, plutôt brillante. Il coupe chaque extrémité du fil cassé proprement, dénude et étame de même. Jusque là tout va bien, toto fait du bon boulot.
Maintenant le problème... comment va t'il pouvoir tenir 2 fils tout en les soudant ? Il s'arrange alors pour fixer provisoirement le fil cassé du faisceau, d'une main il tient son bout de fil, de l'autre le fer à souder, et hop c'est parti !!!
Toto est tellement fébrile qui a le palu a tel point que s'il devait se rouler une clope il y aurait plus de beuh sur ses pompes que dans sa feuille RIZLA+.
Il approche les deux parties étamées en ayant toutefois pensé à charger un peu la panne du fer faute de ne pas se servir de sa quéquette en 3ème main.
Comme il a du mal à contrôler son palu il décide de gagner du temps en soufflant sur la soudure une fois réalisée, la soudure devient grise, comme il n'est pas très malin il n'attend pas et relâche son maintien.
Scheiße !!! dit-il.
(oui en allemand car sa mère grogne déjà en remontant les soupapes de la Scénic, putain y'en a 16, déteste quand toto dit des gros mots, il n'a pas envie de se prendre dans la gueule la clef de 24 qu'elle utilise actuellement)
Les fils se sont un peu écartés et ne tiennent que par une fine coulure d'étain certes très artistique mais pas très solide en apparence.
Toto à maintenant 2 solutions :
- il laisse tomber et il se paluchera chaque soir pour le restant de ses jours
- il repasse un coup de fer (d’où le fer à repasser... hum... désolé) pour décoller et retirer l'excédent d'étain. Il attend que ça refroidisse et il recommence l'opération en faisant gaffe cette fois à bien maintenir les fils plus longtemps et d'une autre manière pour ne pas se griller les boudins (ouep, 3 ans de régime kebab, des paluches qui tiennent plus de la charcuterie que d'organes à 5 doigts dignes de ce nom).
Comme toto à finalement lu ce sujet il s'est soudé ensuite à sa gothique, soudure de laquelle est né Toto junior qui sera plus tard soudeur de rails à la SNCF.

_________________


Dernière édition par pinpin le Dim 8 Juil 2018 - 18:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
l'arverne
KTM Fan
KTM Fan
avatar

Messages : 1699
Date d'inscription : 25/12/2014
Localisation : Sud Seine et Marne.
Age : 62

MessageSujet: Re: TRAVAUX ELECTRIQUES PROPRES   Dim 8 Juil 2018 - 7:33

thumbsup

Comme si on était présents.
Revenir en haut Aller en bas
pinpin
Moderateur
Moderateur
avatar

Messages : 4020
Date d'inscription : 27/12/2015
Localisation : L.A
Age : 52

MessageSujet: Re: TRAVAUX ELECTRIQUES PROPRES   Dim 8 Juil 2018 - 18:31

Ouep, comme les hiboux j'suis vachement plus inspiré la nuit albino

J'ai tout de même fait quelques expériences aujourd'hui, non pas sur des gothiques (c'est pas le genre de la maison) mais sur les soudures pourries. Difficile de se mettre à la place d'un noob en la matière alors j'ai confié le fer à souder à mon gamin, pinpin junior.
Il a effectivement fait de la merde car comme tous les gamins il n'écoute pas ce que je lui dit de faire, il n'a pas eu le réflexe de souffler sur la soudure...je l'aurai presque poussé à le faire mais je faisais attention au fer à souder, pas envie de finir la journée aux urgences. En plus c'est une station de soudage Weller que j'ai depuis au moins 38 ans et j'y tient beaucoup.
En insistant un peu il a vite pris le coup et on s'est amusés à souffler sur les soudures... les fils tomberont en ruine avant la soudure, c'est propre même si c'est un peu grisé et ça tient bon. Les isolants ne sont pas cramés ni mêmes déformés.

Les isolants sont de bons indicateurs sur le travail de chauffe réalisé si tant est qu'ils ne soient pas d'une qualité douteuse ou tout simplement qu'ils ne soient pas adaptés à ce genre de connexion.
Quand ils sont chauffés à la limite de leur résistance ils présentent un aspect lustré et poreux, une légère augmentation du diamètre ainsi que peu de rétraction en longueur qui découvre un peu plus l’âme du fil. Il me semble l'avoir déjà dit à propos de la gaine thermo, si l'isolant comment à fumer c'est qu'on chauffe trop et qu'il est temps d'arrêter. C'est comme en cuisine, quand ça commence à sentir, donc émanations, c'est qu'on est pas loin de la fin de la cuisson bounce

_________________


Dernière édition par pinpin le Lun 9 Juil 2018 - 16:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
l'arverne
KTM Fan
KTM Fan
avatar

Messages : 1699
Date d'inscription : 25/12/2014
Localisation : Sud Seine et Marne.
Age : 62

MessageSujet: Re: TRAVAUX ELECTRIQUES PROPRES   Dim 8 Juil 2018 - 18:38

J'ai une dernière question pas forcément à répondre la nuit.

Au début du post il y a pré en bulle.

Cela veut'il dire que les vaches mangent de la mousse.

Bon je vais aller me coucher.

En tout cas merci de tes explications.


Dernière édition par l'arverne le Dim 8 Juil 2018 - 19:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
ObiOne
As du Guidon
As du Guidon
avatar

Messages : 313
Date d'inscription : 10/05/2018
Localisation : Belfort/Montbéliard

MessageSujet: Re: TRAVAUX ELECTRIQUES PROPRES   Dim 8 Juil 2018 - 18:58

@pinpin a écrit:
...les fils tomberont en ruine avant la soudure, c'est propre même si c'est un peu grisé et ça tient bon...

C'est ce que s'est dit le gars qui avait soudé le connecteur H4 de tes photos Very Happy Very Happy Very Happy
C'est plus tard que les défauts se révèlent, à l'instar des soudures sèches.
Revenir en haut Aller en bas
Wallalha
Ready To Race
Ready To Race
avatar

Messages : 2407
Date d'inscription : 13/07/2014
Localisation : 68

MessageSujet: Re: TRAVAUX ELECTRIQUES PROPRES   Lun 9 Juil 2018 - 8:47

Ah les tirades (inspirées) de Pinpin, j'adore cheers

+1 pour dire que l'important est que tout soit à une température suffisante lors du soudage.
On dit d'une soudure qu'elle est "bonne" si son aspect est brillant.
c'est surtout pour dire que si on n'a pas suffisamment chauffé, elle sera terne.
Souffler sur une bonne soudure, la rendant légèrement moins brillante, ne signifie pas pour autant qu'elle est mauvaise.

J'ai pour client quelqu'un qui fabrique de très gros suppositoires qui vont dans l'espace et les contrôles des soudures sont draconiens (Rayons X, Ressuage et Courants de Foucault, entre autres).
La moindre "crique" est traquée et il s'agit de défauts invisibles de l'extérieur.

+1 pour la station Weller, le top du top. J'utilisais même une station à dessouder de la marque, fût un temps !

Souder un matériau qui fond à un peu plus de 1500°C avec un autre dont le point de fusion et à plus de 3000 degrés, tout ça en 6 millisecondes, c'est pas mal aussi Shocked
Revenir en haut Aller en bas
pinpin
Moderateur
Moderateur
avatar

Messages : 4020
Date d'inscription : 27/12/2015
Localisation : L.A
Age : 52

MessageSujet: Re: TRAVAUX ELECTRIQUES PROPRES   Lun 9 Juil 2018 - 13:18

@l'arverne a écrit:

Au début du post il y a pré en bulle.
Cela veut'il dire que les vaches mangent de la mousse.
Bon je vais aller me coucher.

Mais bien entendu. De la mousse  bounce  Il y a même des petits malins qui leur donnent du chocolat
et ça donne...      ...de la merde car les vaches ne savent pas faire de la mousse au chocolat albino

Dans ''préambule'' il y a "pré", donc des vaches mais c'est aussi un préfixe qui veut dire "devant", par exemple "prétendre" qui signifie qu'on est devant quelque chose de mou. Il y a aussi "ambule" pour ambulatoire, le fait d'avancer comme par exemple "va te faire ambuler" qui signifie que non seulement tu n'es pas poli mais aussi qu'il y a un souci de "mocalisation" dans ton langage.
Donc "préambule" c'est "devant avancer" autrement dit tu avances devant donc tu précèdes.

Dans "précède" il y a "pré"... ah merde il s'est endormi Sleep

@ObiOne a écrit:

C'est ce que s'est dit le gars qui avait soudé le connecteur H4 de tes photos Very Happy Very Happy Very Happy
C'est plus tard que les défauts se révèlent, à l'instar des soudures sèches.

Bah autant j'aime à faire descendre les singes de leurs arbres que là il n'y a rien à faire.
Dire que le gars "s'est dit" quelque chose c'est supposer qu'il subsiste une forme d'intelligence quelque part au tréfonds de son subconscient. Tu es bien généreux Smile
Dans le cas cité une huitre à laquelle on aurait greffé des bras aurait fait mieux.

@Wallalha a écrit:
J'ai pour client quelqu'un qui fabrique de très gros suppositoires qui vont dans l'espace...

On a le même client ?
Actuellement je bosse pour le pas de tir du 6ème suppositoire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Wallalha
Ready To Race
Ready To Race
avatar

Messages : 2407
Date d'inscription : 13/07/2014
Localisation : 68

MessageSujet: Re: TRAVAUX ELECTRIQUES PROPRES   Lun 9 Juil 2018 - 13:26

@pinpin a écrit:
@Wallalha a écrit:
J'ai pour client quelqu'un qui fabrique de très gros suppositoires qui vont dans l'espace...

On a le même client ?
Actuellement je bosse pour le pas de tir du 6ème suppositoire.
Indirectement, sûrement.
Disons que je travaille pour quelques-uns des fournisseurs ... de suppositoires géants, qui s'envoient en l'air sous les tropiques lol!

Et d'autres, que j'espère ne jamais voir voler (en dehors des rares essais) ...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: TRAVAUX ELECTRIQUES PROPRES   

Revenir en haut Aller en bas
 
TRAVAUX ELECTRIQUES PROPRES
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Evolution des travaux de TEOR
» Travaux sur les lignes électriques du tram ?
» Stade du Leman / Calendrier des travaux
» travaux manuels
» Fiche travaux et déviations sur les lignes Twisto

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
::: D U K E 125/200/390 ::: :: LA DUKE 125/200/390 :: La mécanique :: TUTORIELS-
Sauter vers: